LE FILM

Venu à la rencontre de certains réfugiés et des acteurs de terrain qui agissent autour des campements de rue de Paris, le réalisateur Matthieu Tribes a voulu mettre en image l’allégorie de cette tragédie : la fermeture des frontières tue aussi sûrement que les catastrophes qui ont fait fuir les personnes exilées. De l’autre côté de ces murs, que la vox populi ou les politiques actuelles érigent en forteresses, des familles entières sont prisent entre le marteau et  l’enclume : fuir et vivre comme un paria ou rester et risquer la mort. 
Et si demain c’était nous ? Protégerons-nous plutôt les humains ou les frontières ?