Page test contenus

Le Collectif pour une nation-refuge rassemble des individus, des collectifs et des associations solidaires, qui dénoncent les conditions actuelles du non-accueil des personnes exilées en France. L’objectif est de s’organiser pour mener une campagne de communication soutenue par un projet politique inclusif et évolutif permettant un véritable accueil. Nous souhaitons donner une voix aux sentiments d’impuissance, de honte, de colère et d’injustice ressentis par les personnes exilées et leurs soutiens face au traitement que leur réservent l’État et ses « politiques migratoires ».

Celui-ci s’autorise des violations quasiment systématiques du droit d’asile, reniant ainsi les accords de Genève. La France, aujourd’hui, laisse vulnérables des personnes, sans accès à des conditions de vie dignes, que le droit d’asile nomme conditions matérielles d’accueil, et sans accès aux droits. Il harcèle, créé de la peur, intimide, interpelle et expulse abusivement des personnes qui peuvent pourtant légitimement obtenir le statut de réfugié et ce, avant même que leur demande d’asile ne soit parfois enregistrée.

Citation La France, aujourd’hui, laisse vulnérables des personnes, sans accès à des conditions de vie dignes, que le droit d’asile nomme conditions matérielles d’accueil, et sans accès aux droits.

Fabien Raymondaud

La légende de l’image • 2017

Un des seuls créneaux dont nous disposons est celui du la primaire du PS. Celle-ci se déroule jusqu’à fin janvier il paraît très important de réussir à faire en sorte que certains des candidats se positionnent là dessus. La tenue de la primaire laisse penser que les médias seront à l’écoute des différentes prises de paroles, et le bilan des personnes aux commandes n’est pas très reluisant, Valls pourra difficilement tenir tête à des gens ayant un argumentaire construit sur