Presque toutes les nuits la police détruit les cabanes de fortunes construitent par les migrants dans la forêt près de l’ancien camp détruit par un incendie.

Le 10 octobre 2017